Paella a la carte Les Carnets de Julie

En el artículo de hoy, compartimos el artículo sobre Paella à la carte ! – Les Carnets de Julie. Puede encontrar detalles sobre Paella à la carte ! – Les Carnets de Julie en nuestro artículo.

Paella à la carte ! – Les Carnets de Julie #recetas de julie

#dreamlightvalleyrecetas #bacaladillarecetas #disneydreamlightvalleyrecetas #recetasconboniato #recetasconcol

288133 persona leyendo – 1510 A la gente le gustaste También le gusta Comentar

Paëlla à la carte ! – Les carnets de Julie
Il est impossible de donner une seule et unique définition de la paëlla, mais ce que l’on peut affirmer, c’est qu’il s’agit du plat identitaire le plus universel de toute la gastronomie espagnole. Aujourd’hui, ce plat se mondialise et tous les plats de riz sont appelés paëlla, sans trop de distinctions. Les Valenciens sont donc obligés de spécifier paëlla valenciana, pour parler de leur plat et le différencier de toutes ses variantes (poissons, fruits de mer, mixtes, porc …). Appeler une paëlla « paëlla valenciana », est redondant, pléonastique et ridicule pour n’importe quel Valencien, car c’est une évidence absolue ! Là-bas, on dit d’ailleurs : « Todos las paellas son arroz, pero no todos los arroces son paella ». Ce qui signifie en français : « toutes les paëllas sont faites de riz mais tous les plats de riz ne sont pas des paëllas ».

Retrouvez nous tous les samedis à 16H15 sur France 3 !

Et sur les réseaux sociaux :

En sillonnant la France depuis 5 ans pour les « Carnets de Julie », j’ai pu constater que les recettes les plus appréciées étaient également les plus discutées. Il y a autant de versions du gratin dauphinois, de la blanquette ou du tiramisu que de cuisinier(e)s! Faut-il précuire les pommes de terre du gratin dans le lait, blanchir la viande de blanquette dans l’eau, utiliser des blancs d’œufs dans le tiramisu …? Difficile de trancher car la cuisine relève avant tout de l’émotion et de la transmission. Quand bien même nous savons le comment, nous sommes rarement en mesure d’expliquer le pourquoi de ce que nous faisons. C’est justement pour démêler les idées reçues des véritables astuces et tenter d’élaborer la meilleure recette de nos classiques que j’ai voulu faire appel à Thierry Marx, chef étoilé mais aussi formateur de jeunes cuisiniers dans le cadre de son école «cuisine mode d’emploi», ainsi qu’au chimiste Raphaël Haumont, spécialiste de l’alimentation. Après avoir vu les carnets de Julie «révisons nos classiques», vous ne pourrez plus jamais louper vos plats favoris!

Califica esto!
Nuestros artículos destacados...  Berenjenas Rellenas de Quinoa | Recetas Vegetarianas

por admin

27 comentario en “Paella à la carte ! – Les Carnets de Julie”
  1. Aucune attraction pour la recette de TM, comme d’hab, du bobocuisiné inutile. Qu’il soit vénéré par une frange parisianiste mais ignoré par les puristes et les noteur mondiaux défini bien bricoleur… bien coopté par les médias mais plouf! Ridicule

  2. Encore une très bonne émission. Mais une fois de plus je suis outrée par la recette de monsieur Marx. Il a détruit la recette de la choucroute et de la bouillabaisse, et il continue ! Cet homme est un criminel de la cuisine !

  3. Je respecte Thierry Marx, c'est un maître pour moi (après Joël Robuchon) mais sa déclinaison de paëlla, je n'en veux pas même en rêve ! Son interprétation est sèche (un riz frit…) puisqu'il propose même à la fin un bouillon… Un bouillon. Propose-t-on une sauce à ajouter à une choucroute, un cassoulet, un couscous ou des lasagnes ? Pourquoi proposer un bouillon à quelque chose de traditionnellement bon dans son origine si ce n'est se la péter en mode humilité devant la caméra de Julie sans peur…

  4. Jolie émission mais, de grâce, cessez d'écorcher la langue espagnole avec vos italianismes de mauvais aloi. En castillan, le "ll" (double 'l') est une lettre à part entière, qui se prononce toujours comme le 'y', contrairement à l'italien. Il faut donc prononcer "pa-é-ya" et non paéla. Prononcer "paela" est aussi ridicule que dire "Migouel est parti faire la gouerre avec sa gouitare"

  5. la cuisine gastronomique: la cuisine de la pince à épiler ! juste de quoi remplir une carie! à l'origine la cuisine était une question de générosité; elle est devenue snob et pingre !

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *